Voyage à St Emilion

  • PDF
  • Imprimer
  • Envoyer

CLUB DE LA SOUVIGNE
PRESIDENT : BERNARD SALGUES

 

VOYAGE A ST EMILION

 

Le 17 septembre 2010 le club de la Souvigne et quelques amis de Brive, avons passé une journée à St Emilion.
Dès notre arrivée un guide dynamique nous a fait découvrir l’histoire de cette petite ville. A notre grande surprise il nous annonça : « A l’origine St Emilion n’était pas célèbre pour son vin mais pour ses pèlerinages » !! Les pèlerinages se faisaient auprès du tombeau de St Emilion.
Emilion était un moine qui avait le don de guérison. Il était né à Vannes vers l’an 700. Il quitta son pays pour échapper à sa notoriété et se retira à St Emilion. Il vivait en ermite dans une grotte. Rapidement les foules accoururent vers lui pour obtenir des guérisons. A sa mort  on l’enterra dans une grotte située au centre de la ville, les pèlerinages continuèrent et s’amplifièrent.
Des moines de quatre ordre différents s’installèrent successivement aux portes de la ville pour recevoir, soigner, entourer les pèlerins.
Nous avons vu en ville les vestiges de leurs monastères : Le cloître des Augustins par exemple.
Nous avons aussi visité l’église souterraine la plus vaste d’Europe, bâtie juste à côté de l’emplacement du tombeau St Emilion. C’est un « Croisé » du 15  me siècle qui la fit bâtir pour se faire pardonner les écarts de sa vie passée. Cette église est surmontée d’un clocher monumental si lourd qu’il menaçait d’écraser l’église.
Saint Emilion conserve encore les restes d’un château et de remparts.
Nous avons apprécié le charme de cette ville touristique avec ses rue pavées  et en pente, ses boutiques « souvenirs », ses tables à l’abri de leurs parasols qui débordent sur la place centrale .

Le repas était savoureux avec du bon vin à « volonté ». L’après midi nous nous sommes promenés en car au milieu des vignes. Elles sont bien taillées , rectilignes et poussent jusqu’au pied des « châteaux » plus ou moins riches.
En fin nous sommes allés chez un viticulteur qui nous a expliqué sur le terrain comment on taille la vigne, comment on la traite contre les maladies , comment on l’effeuille…
Ils enlèvent les grappes en surnombre et les laissent dans les sillons  car ils sont soumis à des quotas. Pour écraser les raisins murs ils ont un fouloir qui sépare la rafle des grains. Ces derniers sont mis à fermenter.
Le « clou » de la visite a été la dégustation des vins de la propriété : une bouteille de 2006, une de 2004 et une de 2005. Après avoir goûté, nous avons fait nos achats.
Dans une ambiance conviviale, nous sommes rentrés chez nous heureux de notre journée.

Odile BOUYSSAL

Mise à jour le Mardi, 01 Février 2011 16:07

 
Bannière

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Saint Du Jour

Bonne fête aux Catherine de Sienne

Enregistrez-vous

Pour être averti des mises à jour



La Météo de Forgès

... VISITEURS

Tous187948
14.jpg

Venez à Forgès

Vos coordonnées :

Adresse

Localité

Code Postal

Pays